Grève… Communiqué commun CPME et Medef


Grève… Communiqué commun CPME et Medef

2018-02-09T07:45:27+00:009 février 2018|Actualités|

Consécutivement au dépôt du préavis de grève par l’intersyndicale, les Présidents de la CPME et du Medef ont souhaité réagir par un communiqué afin de préciser leur position.

Vous trouverez ci-dessous les détails du communiqué envoyé ce jour aux médias.

 

Communiqué CPME / MEDEF

 

 

Objet : Communiqué à tous les médias

 

La CPME de Polynésie française et le Medef de Polynésie française tiennent à exprimer leur  perplexité quant à la décision prise par l’intersyndicale de déclencher une grève générale en réponse aux dispositions retenues pour la mise en œuvre de la réforme des retraites.

En effet, animés par un vœu d’arbitrage juste et responsable pour trouver des solutions permettant de garantir l’équilibre et la pérennité du régime de retraite en mesurant au mieux l’impact financier sur les entreprises et les salariés, nous rappelons que nous participons activement et conjointement aux travaux depuis de nombreuses années et avons fait moult propositions dans ce sens.

Aussi et dans ces conditions, nous tenons à préciser que la CPME de Polynésie française et le Medef de Polynésie française se désolidarisent totalement de l’action menée par une intersyndicale en déficit de propositions dont les arguments se résument à l’opposition et l’obstruction.

Résolument inscrits dans une démarche constructive, nous sommes favorables au projet de Loi du Pays portant diverses dispositions relatives à l’assurance vieillesse et autres mesures d’ordre social sous réserve que deux conditions soient réunies :

  1. Que cette Loi du Pays définisse précisément la constitution du Conseil d’Orientation et de Suivi de la Retraite (COSR) et son fonctionnement tel que qualifié ci-dessous :

– L’identification précise des partenaires sociaux le composant,

– Sa présidence alternée entre employeurs et salariés,

– Son secrétariat général confié à l’ARASS avec engagement de mise à disposition des données clés,

– Des décisions fidèlement relayées par les arrêtés en Conseil des Ministres.

Sur ce dernier point, à défaut de décision du COSR, le Gouvernement décidera.

  • Que la réforme paramétrique soit progressive. Il est préconisé que l’âge légal de départ à la retraite soit défini par la loi du pays entre 60 et 62 ans. Dans cette fourchette, la valeur progressive est précisée par arrêté en conseil des ministres, sous réserve que le fonctionnement du COSR tel que précisé ci-dessus soit acté.

 

Enfin, afin d’avancer ensemble pour sauvegarder notre système de retraite, nous appelons l’ensemble des partenaires sociaux à se positionner dans cette dynamique pour l’avenir de notre Pays.

 

                                                                 Président                                                                                Président

                                            CPME de Polynésie française                                               MEDEF de Polynésie Française

                                                        Christophe PLEE                                                                Olivier KRESSMANN


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer